Centre de Référence Maladies Rares

U1035 INSERM

Biothérapie des Maladies Génétiques Inflammatoires et Cancers (BMGIC)

FR : Biologie Fondamentale Appliquée à la Médecine

U1035Afficher le menu projets FR / EN

Équipe Dermatologie
Projet 2.3

Signalisation β-adrénergique et angiogenèse

mots clés: propranolol, hémangiome, vasculogenèse, thérapie antiangiogenique, métabolisme

Description :

La découverte de l’efficacité du propranolol dans les hémangiomes infantiles (HI) a ouvert un nouveau champ d’investigation des voies de signalisation dans l’angiogenèse. Les récepteurs bêta-adrénergiques (RBA) jouent un rôle majeur dans la régulation du système cardio-vasculaire. Cependant, le mode d’action des bêta-bloquants sur la vasculogenèse / angiogenèse n’est pas bien compris. Ces récepteurs, qui appartiennent à la famille R7G des récepteurs couplés aux protéines G, sont exprimés dans la majorité des tissus. Leur activation modifie l’expression de nombreux gènes tels que le VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor) et bFGF (basic Fibroblast Growth Factor) par le biais de l’AMPc et le blocage de la voie Raf. Notre objectif principal est de comprendre le mécanisme d’action du propranolol sur les hémangiomes et de transférer cette connaissance au contrôle adrénergique de la vasculogénèse normale et pathologique. Nous avons récemment identifié plusieurs cibles cellulaires potentielles du propranolol dans les hémangiomes infantiles : les structures vasculaires (cellules endothéliales et péricytes), et les cellules du microenvironnement (essentiellement mastocytes).
Notre premier objectif est de comprendre le mécanisme par lequel le propranolol affecte les HI. Nous allons utiliser une approche mécanistique de l’altération de signalisation bétaadrénergique utilisant des modèles cellulaires et animaux. En particulier, nous étudions le rôle du métabolisme oxydatif et énergétique dans la cascade angiogénique déclenchée par l’activation des récepteurs bêta-2 adrénergiques. Notre but thérapeutique principal est d’utiliser cette approche comme traitement adjuvant des traitements anticancéreux. Ce programme de recherche est associé étroitement à une recherche clinique sur les hémangiomes et malformations vasculaires au Centre de référence des maladies rares de la peau (responsable Dr Léauté-Labrèze).

Publications relatives :

  • Stay in NICU and infantile haemangioma development. Gey A, Ezzedine K, Diallo A, Prey S, Dreyfus I, Maza A, Mazereeuw-Hautier J, Taieb A, Léauté-Labrèze C. J Eur Acad Dermatol Venereol. () 29(3):566-73
  • A randomized, controlled trial of oral propranolol in infantile hemangioma. Léauté-Labrèze C, et al. N Engl J Med. () 372(8)
  • Mast cells as possible targets of propranolol therapy: an immunohistological study of beta-adrenergic receptors in infantile haemangiomas. Prey S, Leaute-Labreze C, Pain C, Moisan F, Vergnes P, Loot M, Taieb A, Cario-Andre M. Histopathology. () 65(3):436-9
  • Factors associated with the relapse of infantile haemangiomas in children treated with oral propranolol. Ahogo CK, Ezzedine K, Prey S, Colona V, Diallo A, Boralevi F, Taieb A, Léauté-Labrèze C. Br J Dermatol. () 169(6):1252-6
  • Propranolol for severe hemangiomas of infancy. Léauté-Labrèze C, Dumas de la Roque E, Hubiche T, Boralevi F, Thambo JB, Taieb A. N Engl J Med. () 358:2649-51

Retour aux projets de l'équipe

INSERM U1035 - Université de Bordeaux
Work
146 rue Léo Saignat - Bât. TP zone sud, 4ème étage
33000 Bordeaux
Aquitaine
France
Work 0557 57 13 73/74
sarah.lesjean@inserm.fr