Centre de Référence Maladies Rares

U1035 INSERM

Biothérapie des Maladies Génétiques Inflammatoires et Cancers (BMGIC)

FR : Biologie Fondamentale Appliquée à la Médecine

U1035Afficher le menu Recrutement doctorant.e, équipe MIRCADE FR / EN

Étude de l’impact des altérations de la voie Wnt sur l’organisation spatiale des tissus tumoraux hépatiques.

Présentation du projet doctoral :

Contexte scientifique
La voie canonique Wnt est une voie moléculaire conservée au cours de l’évolution qui contrôle la morphogenèse de nombreux tissus durant l’embryogenèse. Dans certains cancers du foie (carcinome hépatocellulaire chez l’adulte et hépatoblastome chez l’enfant), cette voie est altérée et suractivée du fait de mutations dans les gènes bêta-caténine, APC ou Axin1. Depuis quelques années, les cultures cellulaires en 3 dimensions (3D) sont apparues comme une alternative intéressante à l’étude des tissus tumoraux. Ces modèles récapitulent les principales caractéristiques du tissus d’origine et constituent une base solide pour étudier la complexité biologique des tumeurs en laboratoire.

Projet de thèse
Notre projet a pour but d’étudier le rôle de mutants de la bêta-caténine dans l’organisation spatiale des tissus de cancers du foie (CF). Pour cela nous utiliserons deux modèles expérimentaux développés par l’équipe : le test CAM chez l’embryon de poulet et les sphéroïdes tumoraux (S-CF). Ces deux modèles seront établis à partir de cellules de lignées classiques (Huh7, Huh6…) ou de cellules isolées à partir de xénogreffes de tumeur de patient chez la souris Nude (PDX). L’architecture spatiale des tumeurs et des sphéroïdes (parentaux ou génétiquement modifiés) sera analysée par microscopies électronique et bi-photonique et comparée à celle des tissus PDX et tumoraux de patients. Ces modèles 3D seront aussi analysés au niveau moléculaire à l’aide de tests cellulaires, de transcriptomique spatiale (RNA-seq polyA+, single-cell), de spectrométrie de masse et d’immunofluorescence.

Résultats
Nos données préliminaires suggèrent que les variations d’activité de la voie Wnt conditionnent la structure interne des tissus tumoraux hépatiques. A l’aide de technologies d’imagerie innovantes et d’approches cellulaires et moléculaires, nous allons étudier l’impact de plusieurs mutants de la bêta-caténine sur l’organisation spatiale des tissus de CF ouvrant ainsi la voie à de futures investigations par imagerie en oncologie.

Profil et compétences recherchées :

Les pré-requis pour le candidat ou la candidate sont un bon niveau général en bioinformatique, en bioimagerie et en anglais, ainsi qu’une solide motivation. Des connaissances supplémentaires en biologie cellulaire et cancérologie seront appréciées.
Niveau de français requis: Pré-intermédiaire: Vous pouvez communiquer et vous faire comprendre avec des messages simples dans certains contextes quotidiens.
Niveau d’anglais requis: Intermédiaire supérieur: Vous pouvez utiliser la langue de manière efficace et vous exprimer précisément.

Lieu : site Carreire de l’université de Bordeaux.
Début de la thèse 1er octobre 2020.
Financement par l’association Sphères, l’Association Eva pour la Vie, et la Région Nouvelle-Aquitaine.

Plus de détails sur l’offre de thèse sur le site de l’école doctorale

Encadrement par Dr Christophe Grosset, responsable de l’équipe MIRCADE

Contact :
Christophe Grosset
christophe.grosset@inserm.fr
05 57 57 46 30

INSERM U1035 - Université de Bordeaux
Work
146 rue Léo Saignat - Bât. TP zone sud, 4ème étage
33000 Bordeaux
Aquitaine
France
Work 0557 57 13 73/74
sarah.lesjean@inserm.fr